Rapport sur l’État de la population mondiale : discussion parlementaire sur le leadership canadien en SDSG

Le 11 avril 2019, l’Association canadienne des parlementaires pour la population et le développement (ACPPD) en collaboration avec Action Canada pour la santé et les droits sexuels et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a tenu un déjeuner parlementaire afin de reconnaître le leadership canadien dans le domaine de la santé et des droits sexuels et génésiques (SDSG).

Dans la foulée du lancement réussi du rapport de l’UNFPA sur l’État de la population mondiale 2019, le déjeuner a réuni des parlementaires pour discuter de cette publication et du rôle du Canada dans l’avancement de la SDSG à l’échelle mondiale.

L’honorable sénatrice Marilou McPhedran (coprésidente de l’ACPPD) a été modératrice de la discussion de panel des invitées spéciales, Mme Kamal Khera (secrétaire parlementaire de la ministre du Développement international) et Mme Alanna Armitage (directrice régionale de l’UNFPA, Europe de l’Est et Asie centrale), qui ont partagé leurs points de vue sur la situation de la SDSG et sur les obstacles et lacunes qui persistent.

Mme Reem Khamis, spécialiste des programmes de l’UNFPA sur la violence fondée sur le genre, a également parlé de son travail de supervision de programmes humanitaires dans le nord-ouest de la Syrie. Elle a décrit les défis particuliers que rencontrent les femmes et les filles en situation d’urgence et a souligné l’importance du travail de l’UNFPA qui crée des espaces sûrs pour les femmes et les filles et leur offre un accès à des soins de santé sexuelle et génésique.

À l’approche du 25e anniversaire de l’important Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), les parlementaires ont convenu que le Canada doit maintenir et intensifier son leadership en matière de SDSG afin de stimuler des progrès en lien avec le Programme d’action de la CIPD et les Objectifs de développement durable.

 

Lisez le rapport de l’UNFPA