Conférence « She Decides »

Le 2 mars, les Pays-Bas, la Belgique, le Danemark et la Suède ont été les hôtes d’un sommet afin de renforcer le soutien et le financement de l’initiative « She Decides ». Créée par le Gouvernement des Pays-Bas, l’initiative vise à soutenir les organismes affectés par la Règle élargie du bâillon mondial du président Trump et à encourager une aide bilatérale accrue à la santé sexuelle et génésique. Cinquante (50) gouvernements ont participé à ce sommet, lors duquel le Canada a annoncé une contribution de 20 millions $. La Suède et la Finlande ont également promis 20 millions $; la Belgique, le Danemark et les Pays-Bas, 10 millions $ chacun; et des contributions ont été reçues de donateurs privés – pour un total de 190 millions $. La contribution du Canada soutiendra cinq organismes qui fournissent des services cruciaux de santé sexuelle et génésique à des femmes et des filles, y compris des méthodes de contraception, du counselling, des services d’avortement sécuritaire, une éducation sexuelle et d’autres services de planification familiale. Ces cinq organismes sont le Fonds des Nations Unies pour la population, Ipas, Marie Stopes International, Population Services International et l’International Planned Parenthood Federation.

Les 190 millions $ amassés ne combleront qu’une faible part du manque à gagner occasionné par le rétablissement de la Règle du bâillon mondial, estimé à 9,5 milliards $.

En savoir plus »