Le ministre Baird salue la résolution des Nations Unies sur le mariage des enfants

Source: Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le 18 décembre 2014 – Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante après que la résolution sur les mariages précoces et forcés proposée par le Canada et la Zambie à l’Assemblée générale eut été adoptée par consensus avec 116 coparrains :

« Cette résolution marque aujourd’hui un point tournant dans notre lutte pour mettre fin à la pratique du mariage précoce et forcé. Cette communauté des nations appuie sans réserve la nécessité de protéger les jeunes filles et d’améliorer leur avenir.

« Que ce soit par l’initiative canadienne portant sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ou la campagne régionale menée par l’Union africaine pour mettre fin aux mariages d’enfants, le monde prend conscience qu’il faut réaliser le plein potentiel des femmes et des filles.

« Les efforts du Canada pour mettre fin à la pratique des mariages précoces et forcés ne s’arrêtent pas là, ils ne font que commencer. Avec le soutien de la communauté internationale sur cette résolution, l’accent doit désormais être mis sur l’obtention de vrais changements partout où des jeunes filles sont privées d’un avenir.

« Alors que commenceront bientôt les négociations du programme de développement de l’après-2015, le monde doit s’assurer que la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants demeure une question prioritaire de développement et que les initiatives pour mettre fin au mariage précoce et forcé y figurent en bonne place.

« Nous saluons l’engagement de la communauté internationale dans ces efforts, et nous espérons qu’ils soutiendront notre leadership au pays et à l’étranger, afin que les jeunes filles puissent réaliser leur plein potentiel. »